Image

Comment devenir avocat ?

Avant de pouvoir revêtir la fameuse robe noire de la profession réglementée d'avocat, il est nécessaire de réussir certains examens. Faisons le point sur les étapes qui mènent au diplôme nécessaire pour l'exercice de ce métier.

Conditions d'accès

Avant de pouvoir prétendre à l'inscription de l'examen du barreau, il est indispensable de :

  • Posséder un Master 1 en droit ou un diplôme d'institut d'étude politique (IEP)
  • Être Français ou ressortissant de l'Union Européenne
  • Disposer d'un casier judiciaire vierge
  • Ne pas avoir fait l’objet de sanction disciplinaire ou administrative de destitution, radiation, révocation, de retrait d’agrément ou d’autorisation
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une faillite personnelle ou de l’interdiction prévue à l’article L. 653-8 du code de commerce.

Une fois ces conditions remplies, le futur avocat devra s'inscrire au sein d'un IEJ.

Image placeholder

Inscription dans un institut d’études judiciaires (IEJ)

L'institut d'études judiciaires est une structure rattachée à l'université choisie par le candidat qui permet de préparer l'examen du barreau. Son inscription y est obligatoire.

Le premier examen à obtenir est celui qui permettra l'entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle d'Avocat (CRFPA). C'est au sein de ce même institut que les premiers admis prépareront un second et dernier examen indispensable pour exercer : le Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA).

L'examen d'entrée au centre régional de formation professionnelle d'avocat (CRFPA)

Seuls les docteurs en droit et les juristes pouvant attester de huit ans de professions sont exemptés de se présenter à l'examen d'entrée. Ce dernier est le plus difficile à obtenir compte tenu du faible taux d'admission se situant autour de 35%. Organisé à l'échelle régionale, il comprend deux types d'épreuves :

  • Les épreuves écrites d'admissibilité
  • Les décisives épreuves orales d'admission

L'accès au CRFPA n'est possible qu'en obtenant la moyenne à l'examen. En cas d'échec, il est possible de retenter sa chance mais le maximum de présentation possible se limite à trois fois.

La formation au CRFPA

Après avoir été admis, le futur avocat se formera en trois périodes distinctes pour une durée totale de 18 mois :

  • Une formation théorique de 6 mois pour l'acquisition des fondamentaux de la profession
  • Un stage en entreprise ou dans une juridiction de 6 mois servant à la réalisation d’un projet pédagogique individuel (PPI)
  • 6 mois de stage au sein d’un cabinet d’avocats afin de découvrir le métier et de développer les compétences nécessaires à l'activité. Choisissez un cabinet avec l'expertise que vous souhaitez developper, comme par exemple devenir un avocat en droit du travail pour plaider devant le conseil des prud'hommes !

Devenir Avocat en vidéo

La dernière étape, le Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat (CAPA)

Avec un taux de réussite avoisinant les 99%, l'épreuve du CAPA est beaucoup moins sélective que celle d'entrée au CRFPA. A l'issue de la formation qui comporte des épreuves et orales, le CAPA permet à l'élève avocat de demander son inscription au tableau de l'ordre du barreau de son choix après avoir prêté serment devant la Cour d'appel.

Vous pouvez en savoir plus sur le site officiel des avocats de paris : http://www.avocatparis.org/